Envie de participer ?

Elle fait partie des petites nouvelles qui ont intégré l’INSEP en août dernier. Tout droit venue du Pôle de Dijon, Blanche Beziaud (14 ans) est l’une des deux juniors, avec Aglaé Adam-Cuvillier, qui ont posé leur valises dans le plus grand centre d’entraînement des sportifs de haut-niveau en France. Après avoir vécu une saison compliquée à la suite d’une blessure à un genou contractée l’an dernier lors d’un rassemblement France en février, Blanche regarde désormais vers l’avenir et se prépare pour la revue d’effectifs qui se déroule ce week-end à Saint-Etienne. Mais qui est-elle ? Portrait découverte.

Blanche Beziaud a commencé la gym à l’âge de 4 ans dans le club de La Chatillonnaise gymnastique. Un club auquel elle est restée fidèle et au sein duquel elle est toujours licenciée, dix ans plus tard. La gymnastique, elle a mis un pied dedans pour faire comme ses frères et soeurs. A la différence qu’elle s’est faite un peu plus piquer par le virus de la passion… D’ailleurs « la gym, Blanche adore ça, sourit Lilas, sa grande soeur. Même quand elle n’en fait pas, elle regarde la gym et elle parle de gym » . Dotée de capacités certaines et particulièrement douée, elle est rapidement détectée et est choisie pour intégrer le Pôle Espoir de Dijon à son entrée en CM1, en septembre 2012. Elle y passera cinq saisons qui lui permettront de progresser aux côtés de Dominique Aubry, son entraîneur. Malheureusement, une blessure à un genou contractée à la suite d’une mauvaise réception au sol lors d’un rassemblement France avec le reste du collectif junior lui enlèvera tout espoir de briller sur le reste de la saison 2016-2017. Une saison qui aurait peut-être pu se terminer par une sélection pour le Festival Olympique de la Jeunesse, compétition visée par de nombreux juniors, mais qui s’arrêta dès le dernier mois d’hiver de la saison.